27 avril 2020

Fontaines, Lay-Saint-Christophe

Tout comme Cerdon, Lay-Saint-Christophe est connu pour être un village aux multiples fontaines.
En voici quelques-unes parmi les dix-neuf qui forment tout un circuit à découvrir :









Voir aussi : les fontaines de Cerdon et la Fontaine Marianne, à Jussey.

25 avril 2020

Tour carrée, Loudun

Une grande tour carrée domine la ville de Loudun.


Initialement donjon en bois du château de Foulques III "le Noir", comte d'Anjou, au XIe siècle, la tour a été reconstruite en pierre au XIIe par Foulques IV "le Réchin".

Haute de 28 mètres, elle bénéficie de murs d'une épaisseur d'environ deux mètres.
Classée monument historique depuis 1877, elle profite actuellement d'une restauration pour réparer ses pierres malades à cause de l'humidité. Un escalier métallique intérieur sera installé pour mener ses futurs visiteurs jusqu'au chemin de ronde et au sommet de l'édifice.


Voir aussi : la Maison Carrée, à Nîmes.

21 avril 2020

Plage de M. Hulot, Saint-Nazaire

À Saint-Marc-sur-Mer, quartier de la commune de Saint-Nazaire, une statue de bronze veille sur une belle plage de sable.


Le personnage, en costume, coiffé d'un chapeau, se penche en avant, les deux mains sur le bas de son dos. Il représente, grâce au sculpteur Emmanuel Debarre (1948-2020), le héros du film "Les Vacances de monsieur Hulot", tourné par Jacques Tati (1907-1982) sur cette plage en 1951.

Voir aussi à Saint-Nazaire : le rond-point "Océanis".
À voir également : : la plage Moya, à Mayotte et la plage de Brice de Nice.

Nature

20 avril 2020

Cadran solaire de Dalí, Paris

Lorsqu'on se promène dans Paris, il faut être attentif aux détails, et ne pas hésiter à lever la tête : cela permet de découvrir de vrais trésors.

Ainsi, au niveau du numéro 31 de la rue Saint-Jacques, à la hauteur du premier étage, se trouve un étrange cadran solaire, dans lequel on peut voir un visage ayant la forme d'une coquille.
Des formes de flammes surmontent ses yeux bleus.



Cette œuvre est une réalisation du très célèbre artiste catalan Salvador Dali (1904-1989).
La base du cou n'est pas sans rappeler ses fameuses moustaches.
La forme générale du cadran solaire, une coquille Saint-Jacques, n'est pas seulement inspirée du nom de la rue où elle se trouve.
Le passage fait en effet partie du chemin de Compostelle qui traversait Paris, du nord au sud, passant notamment par l'hôtel Saint-Jacques, la tour Saint-Jacques, l'hôtel de Cluny, la porte Saint-Jacques et l'église Saint-Jacques-le-Majeur de Montrouge et, bien sûr, la cathédrale Notre-Dame.

Voir aussi : le cadran solaire de la place Himalaya à Sorède et celui du rond-point "Solart2" à Rivesaltes, ainsi que le centre du monde, à Perpignan.

18 avril 2020

Sillon de Talbert

Le sillon de Talbert est une longue et fine (un peu plus de 3 km de long pour une largeur moyenne d'une centaine de mètres) langue de terre s'enfonçant dans la mer au nord de la Bretagne et qui reste émergée même à marée haute, sorte de péninsule embryonnaire.

Essentiellement recouverte de sable et de galets, cette curiosité géologique est une réserve naturelle régionale protégée depuis 2006.
À ce titre, des zones de tranquillité sont délimitées pour y interdire tout accès pouvant déranger les oiseaux, mais aussi abîmer les rares végétaux.


Nature

14 avril 2020

Danseuses, Trélissac

Sur un rond-point de Trélissac, dans la banlieue de Périgueux, trois danseuses évoluent sous la forme de sculptures métalliques colorées.
Conçues par l’architecte Bernard Saillol, installé à Bergerac, elles se voient régulièrement habillées par des plaisantins qui leur peignent des sous-vêtements.

Rond-point

13 avril 2020

Lac Luitel

Le lac Luitel est le cœur de la toute première réserve naturelle nationale française, créée en 1961 sur dix-sept hectares de la commune de Séchilienne.



wBR>
Offrant un paysage inhabituel, les environs du lac abritent une tourbière à sphaignes.
Il s'agit donc d'une zone humide formant un écosystème particulièrement fragile, sur l'emplacement d'un très ancien glacier.
En plus des sphaignes flottantes, mousses sans racine se gorgeant d'eau comme des éponges, de nombreuses plantes carnivores peuplent la réserve, ainsi que diverses espèces de papillons et de libellules.
Si la chasse et la pêche sont interdites dans toute la réserve naturelle, de même que toute forme d'activité agricole, les visites et les randonnées sont possibles, à condition de bien rester sur les sentiers et les passages en bois autorisés.

Voir aussi : le lac vert, en Haute-Savoie et le lac du Bouchet.

Nature

12 avril 2020

Rond-point Océanis, Saint-Nazaire

Entre Saint-Nazaire et Pornichet se trouve une grande zone commerciale dont le point d'entrée est un gigantesque carrefour giratoire à trois voies de circulation, d'un diamètre de plus de 100 mètres.

Le centre commercial, appelé "Océanis", a donné son nom au rond-point.

On y voir un bassin semi-circulaire dans lequel navigue une maquette de voilier et un mat métaliqque d'une trentaine de mètres de haut.

Construit en 1992, il semble représenter, vu du ciel, un compas de navigation utilisé par les marins.


À voir aussi à Saint-Nazaire : la plage de M. Hulot.

Rond-point

9 avril 2020

Fontaine du Fellah, Paris

Juste à côté de l'entrée de la station de métro "Vaneau", à Paris, trône une fontaine de style néo-égyptien.


Construite en 1806, elle s'inspire de la campagnes napoléonienne en Égypte (de 1798 à 1801).
On y voit une grande statue représentant un fellah, paysan oriental, tenant une amphore à chaque main et habillé d'un pagne égyptien appelé chendjit, ainsi que d'un némès comme coiffe.
Au-dessus, vole, ailes déployées, l'aigle de l'empereur Napoléon.
Au-dessous, l'eau s'échappe par la bouche d'une tête de lion en bronze.

Voir aussi : la fontaine de Joyeuse, à Paris ainsi que la fontaine du Déo, à Mauvages.

6 avril 2020

Plage de Moya, Mayotte

La plage de Moya est située sur la côte est de l'île Petite-Terre de Mayotte, un peu au sud du lac Dziani.
Elle est en fait constituée de deux anses presque fermées, résultant sans doute de l'effondrement de petits cratères volcaniques.


Relativement protégée car non directement desservie par une route en bon état, elle est réputée pour accueillir régulièrement des tortues qui viennent y pondre.
Si vous ne les voyez pas, peut-être aurez-vous du moins l'opportunité de découvrir la trace caractéristique de leur passage sur le sable.

À voir aussi à Mayotte : le lac Dziani et la passe en SBR> À voir également : la plage de M. Hulot et la plage de Brice de Nice.
Nature

5 avril 2020

Ruines gallo-romaines de Champlieu

Sur le territoire communal d'Orrouy, au sud de la forêt de Compiègne, se trouve un très discret site gallo-romain : les ruines de Champlieu.

De la route, on ne distingue pas grand chose.


Mais la vue aérienne révèle très clairement le théâtre.


Derrière celui-ci peuvent s'admirer les vestiges des thermes.
De l'autre côté de la route, les ruines d'un temple essaient de résister aux ravages du temps et des visiteurs indélicats.



Si la période gallo-romaine vous intéresse, vous pouvez vous reporter aux lieux suivants :

1 avril 2020

Rond-point "des poissons", Périgueux

À Périgueux, un rond-point, créé dans les années 1990 pour remplacer un carrefour avec des feux tricolores, ne laisse pas indifférent.
Il présente un curieux relief recouvert de mosaïques aux motifs maritimes (vagues, étoiles de mer...) autant que célestes (astres, croissant de lune...).



Si on lui donne localement le nom de rond-point "des poissons", c'est parce qu'il était à l'origine orné de cinq représentations en cuivre de ces animaux aquatiques, qui ont été progressivement volées (à l'exception de la dernière, mise à l'abri par les services municipaux).


Cet aménagement, agrémenté initialement de jets d'eau, évoquant les nombreuses rivières de la Dordogne, est une œuvre de l'architecte Bernard Saillol.
Voir aussi à Périgueux : l'eschif de Creyssac.

Rond-point