27 juin 2022

Tour beffroi, Crécy-sur-Serre

Dans la belle petite commune de Crécy-sur-Serre, un splendide beffroi se dresse au centre du village.


Orné d'horloges, cet édifice de seize mètres de hauteur fut classé monument historique en 1921. Ses briques, sa base octogonale et son clocheton lui donnent un petit air de phare.
Derrière le beffroi se trouve l'hôtel de ville. La façade de ce dernier, sur laquelle deux grands chevaux blancs se font face, est également classée au titre des monuments historiques, depuis 1928.

Autres beffrois : Abbeville, Arras, Béthune, Calais, La Mure, Lille (chambre de commerce), et Nuits-Saint-Georges.

20 juin 2022

Pont Flavien, Saint-Chamas

Sur le territoire communal de Saint-Chamas, le pont Flavien enjambe le petit fleuve la Touloubre.


C'est un antique pont romain qui se distingue par la présence d'arcs à ses deux extrémités, décorés de lions et d'aigles, dans un admirable état de conservation.
Construit au Ier siècle avant notre ère, il fut classé monument historique en 1840.
Le pont a hérité du nom de celui qui finança sa construction, un riche notable surnommé Flavius, comme l'indique l'inscription gravée sur l'ouvrage  "C. DONNIVS C. F. FLAVUS FLAMEN ROMAE ET AVGVSTI TESTAMENTO FIEREI IVSSIT ..." (Claudius Donnius Flavus, fils de Claudius, flamine de Rome et d'Auguste, a ordonné par son testament de bâtir ...).

Pont

13 juin 2022

Abbaye Saint-Jean-des-Vignes, Soissons

Non loin de sa cathédrale, Soissons offre aux visiteurs et habitants une vue étonnante sur un curieux bâtiment.


Si le cloître de l'abbaye Saint-Jean-des-Vignes, fondée au XIe siècle, est intact, comme ses dépendances et le réfectoire des moines, c'est la façade rescapée de l'église abbatiale qui impressionne, avec ses flèches hautes de 75 mètres et sa structure élégante que le regard traverse.
C'est au XIXe siècle que l'église fut demantelée. Ses pierres servirent très probablement à la construction de maisons dans la ville.

Soissons est considérée comme la toute première capitale de la France ; ce fut tout du moins le camp principal de Clovis (466-511).
La ville est bien sûr connue grâce à une anecdote historique au sujet d'un vase. Après la prise de la ville, Clovis demanda ce bel objet précieux lors du partage du butin, en plus de sa part, afin de le restituer à un évêque. Mais un soldat protestataire frappa le vase d'un coup de hache (ce qu'il regretta mortellement un peu plus tard, puisque c'est son crâne que Clovis brisa avec son arme).

6 juin 2022

Meules de moulin à huile, Mouriès

Mouriès, commune des Bouches-du-Rhône, est connue pour son huile d'olive.
Aussi n'est-il pas surprenant de découvrir, en plusieurs lieux de son territoire, des meules de moulin à huile en guise de décoration ou d'enseigne.


On en trouve notamment, bien sûr, devant son moulin coopératif.

Mais on peut aussi en apercevoir à d'autres endroits, le long des rues comme ici, à côté d'une ancienne presse à huile.


30 mai 2022

Polissoir, Fléchain

À Fléchain, une pierre impressionnante est conservée à l'abri sous verre.



Ce bloc de grès, d'une hauteur d'un peu plus d'un mètre, pèse 7 tonnes environ. Pour une pierre de cette taille, on parle de mégalithe, comme pour les menhirs.
En s'approchant, on peut observer à sa surface des rainures et des creux. Ces marques s'expliquent par son utilisation, dès le néolithique, pour aiguiser les outils et les armes en silex.
Découvert en 1968, ce polissoir fut inscrit à l'inventaire suuplémentaire des monuments historiques en 1980.

Derrière lui, au second plan de la vue interactive ci-dessus, se trouve, accolée à l'église Saint-Vaast, une étonnante réplique de la grotte Notre-Dame de Lourdes.

23 mai 2022

Gril, Saint-Laurent-d'Aigouze

À Saint-Laurent-d'Aigouze, un rond-point accueille une drôle de structure métallique.

Cette forme surprenante se retrouve sur le blason de la ville : c'est un gril, c'est-à-dire une grille à griller.
Certes, les barbecus sont appréciés dans le sud de la France, comme partout ailleurs.
Mais ce gril rectangulaire fait référence à un des Saint-Laurent, qui a donné son nom à la commune, mort en martyr à Rome, brulé à petit feu sur un gril, en l'an 258.

Voir aussi : un taureau sur un autre rond-point de Saint-Laurent-d'Aigouze.

Rond-point

16 mai 2022

Poulie, Saint-Martin-de-Valgalgues

Reconnaissons qu'une grande poulie métallique au milieu d'un rond-point, ce n'est pas ordinaire.


À ses côtés, on peut voir un wagonnet sur des rails.
Ces deux éléments illustrent le passé minier de la région de Saint-Martin-de-Valgalgues où se trouve ce carrefour giratoire, juste au nord d'Alès.
La grande poulie est la "molette" (terme consacré) autrefois installée à la partie supérieure du chevalement d'extraction du puits Destival aujourd'hui disparu, détruit en 2002.
Mais sur la commune, un chevalement métallique voisin reste toujours visible :

C'est celui du puits Fontanes, de l'ancienne mine de Ladrecht dont était extrait le charbon du bassin houiller des Cévennes.

Voir aussi : le mineur d'Alès et le chevalement de Folschviller.

Rond-point

9 mai 2022

Hangar à dirigeables, Écausseville

Sur le territoire communal d'Écausseville, un long bâtiment en béton d'apparence cylindrique s'étale avec austérité dans la campagne normande.


Il s'agit d'un ancien hangar à dirigeables. Il fut, du moins, construit de 1917 à 1919 dans la perspective d'y mettre à l'abri des aéronefs légers militaires. Mais les progrès de l'aviation le rendirent très rapidement obsolète, le rétrogradant au simple statut d'entrepôt depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu'en 1994.
Il se compose d'arches non pas semi-circulaires mais en forme de cloche parabolique.
Aujourd'hui, une association s'occupe de sa préservation et organise les visites.
Longue de 150 m, large de 24 m et d'une hauteur de 28 m, l'étonnante construction est classée monument historique depuis 2003.

2 mai 2022

Au beau cygne, Paris

Parmi les surprises que Paris réserve aux curieux explorateurs, une ancienne enseigne décore l'angle de la rue du cygne et de la rue Saint-Denis.


Au-dessous de l'inscription "Au beau cygne" figure le majestueux oiseau aux plumes blanches, se baignant au milieu des plantes aquatiques.
Bien que classée au titre des monuments historiques depuis 1984, la céramique se dégrade, ayant déjà perdu plusieurs carreaux de faïence.

Voir aussi : une autre enseigne parisienne, la "coquille d'or".

25 avril 2022

Anciennes installations, Mouxy

À Mouxy, au lieu-dit les Metens, un curieux bâtiment de béton abandonné, recouvert de graffiti, borde la route.

Il s'agit de la gare aval d'un ancien téléphérique, reliant la vallée au sommet du Mont Revard depuis lequel une vue magnifique se dégage sur le lac du Bourget, plus grand lac naturel de France.
En fonctionnement de 1935 à 1969, il vit ses cabines d'une capacité de 40 personnes et ses câbles d'une longueur de 1nbsp;625&mètres sans pylône intermédiaire (pour un dénivelé de plus de 800 m) définitivement retirés en 1977.

Avant la construction de ce moyen de transport, c'était un train à crémaillère qui, de 1892 à 1935, emmenait les touristes, au départ d'Aix-les-Bains, à 1 563 m d'altitude, où une station de ski fut créée en 1908.
Devant l'ancienne gare, restaurée pour faire office de petit musée, sont installées, sur quelques mètres de rail, une locomotive d'époque (mais provenant en fait de la ligne du Montevers qui dessert, toujours aujourd'hui, la Mer de Glace à partir de Chamonix) et la réplique d'une voiture voyageurs.


Voir aussi : l'ancien téléphérique du Berduquet.
Pour les stations de ski répertoriées sur le présent blog, voir la page qui en donne la liste.

18 avril 2022

Château de Soupir

Le terme "château" est peut-être un bien grand mot pour décrire les vestiges plantés au milieu des champs, à Soupir, dans l'Aisne.

Du domaine ne reste en effet qu'un portail de pierre du début du XXe siècle, classé monument historique en 2007.
Les combats de la Première Guerre mondiale détruisirent le château en 1917.
Plus généralement, toute la commune de Soupir fut rasée à cette funeste période.
En témoignent les nécropoles nationales ainsi que les cimetières militaires allemands et italiens établis sur son territoire communal.


Château

11 avril 2022

Cirque de Troumouse

Voisin de son frère le cirque de Gavarnie, classé comme lui au patrimoine mondial de l'Unesco, moins connu mais objectivement plus vaste, le cirque de Troumouse forme une partie de la frontière entre la France et l'Espagne.


Un parking à plus de 2 000 mètres d'altitude le rend particulièrement accessible, notamment pour des randonnées en famille.
Ses sommets impressionnants culminent à 3 000 mètres, au-dessus de sa grande et agréable prairie.

Voir aussi : le cirque de Navacelles et le cirque du Fer-à-Cheval (Sixt).

4 avril 2022

Fontaine de Joyeuse, Paris

La Fontaine de Joyeuse, construite en 1847 et classée monument historique dès 1925, se trouve dans le troisième arrondissement de Paris.

L'eau s'y écoule dans une vasque en forme de coquille Saint-Jacques depuis une jarre portée par une statuette, sous laquelle est inscrit le mot "Ourcq" (du nom du canal éponyme au nord-est de la capitale). Des sculptures d'animaux tels qu'un héron et un serpent surmontent la petite statue.

Au-dessus de la fontaine figure le blason de Paris, prenant le relief d'un bateau navigant sur la Seine.

Voir aussi : la fontaine du Fellah.

28 mars 2022

Chapelle Saint-Clair d'Aiguilhe

Classée monument historique en 1889, la chapelle Saint-Clair d'Aiguilhe se trouve au pied d'un piton rocheux que l'on distingue sur la vue suivante et sur lequel se dresse un autre bâtiment à caractère religieux : la chapelle Saint-Michel.



Un autre angle permet de distinguer la forme hexagonale de la chapelle Saint-Clair d'Aiguilhe adossée à une abside semi-circulaire, ses arcs et ses colonnes aux couleurs sombres reconnaissables de la pierre volcanique très utilisée dans la région.


Non loin veille la statue monumentale de Notre-Dame de France

21 mars 2022

Crâne sculpté, Saint-Martin-de-Ré

Comme nous le savons tous, il faut parfois, lors de nos déambulations, savoir lever la tête et être attentif au moindre détail pour découvrir de petites merveilles. Ainsi, à Saint-Martin-de-Ré, les curieux s'émerveilleront devant un tout petit crâne humain sculpté sur une façade.

Juste en dessous se trouve, gravée dans la pierre, l'inscription "1939", année marquée par le début de la Seconde Guerre mondiate puis, plus bas, l'ancien nom de "rue neuve".

En tournant (virtuellement) la tête vers la gauche, on découvre qu'une petite statue de femme à l'enfant lui fait face, le symbole de la vie s'opposant à celui de la mort.

14 mars 2022

Donjon de Septmonts

Le donjon, haut de plus de quarante mètres, du château de Septmonts (à prononcer "Sémon"), en constitue son vestige le plus remarquable.


Le château, dont la construction s'échelonna du XIIIe au XVIe siècle, fut une résidence des évêques de Soissons, ville située à quelques kilomètres au nord-est, le donjon lui-même datant du XIVe  siècle (autour de 1370).
Il se dit que le roi Louis XI y fit une halte sur le chemin du retour à Paris après son sacre à la cathédrale de Reims.

Le donjon fut classé monument historique dès 1920, ce classement s'étendant à l'ensemble du site en 2006.
Château

7 mars 2022

Menhir, Ploufragan

À Ploufragan, une curieuse décoration en pierre borde un rond-point, sans en être son ornementation centrale, comme c'est souvent le cas.


Il s'agit d'un menhir, fendu en deux par la foudre.
La forme de la partie la plus importante a inspiré son nom : le Sabot de Margot.
Haute de presque deux mètres, cette pierre dressée, héritage du Néolitique, est classée au titre des monuments historiques depuis 1966.


Voir aussi : le menhir de Champ-Dolent, les alignements de Carnac, le dolmen de Crucuno et Er Lannic.

28 février 2022

Les Gets

"Les Gets" est le nom d'une commune de Haute-Savoie, connue notamment pour sa station de ski faisant partie du grand domaine transfrontalier franco-suisse des "Portes du Soleil".
Le village est situé à 1 200 m d'altitude.



La seule station des Gets, qui fut la première en France à s'équiper d'un télésiège dès 1947, compte 120 km de pistes de ski alpin, ainsi qu'une douzaine de kilomètres de parcours balisé pour le ski de fond.



Culminant à environ 2 000 m d'altitude, la station des Gets sert de décor naturel au film "La Première Étoile", sorti au cinéma en 2009 ainsi qu'à sa suite "La Deuxième Étoile" (2017).

Station de ski

21 février 2022

Arcades du lac, Montigny-le-Bretonneux

À Montigny-le-Bretonneux se trouve une réalisation architecturale conçue par le célèbre architecte espagnol Ricardo Boffil (1939-2022).


Devant les logements ornés d'arcades de différentes tailles ayant donné son nom au quartier, le "Viaduc" forme une ensemble d'immeubles reliés par des arches, s'avançant sur une jetée dans un lac artificiel rectangulaire peut faire penser toute à la fois au pont du Gard, au château de Chenonceau et au pont d'Avignon. Mais c'est le château de Versailles que l'architecte revendiquait comme son modèle.


À l'autre bout du lac de la Sourderie se déploie en demi-cercle un autre grand bâtiment imaginé par Ricardo Bofill : "les Temples du lac".


Voir aussi : le quartier "Antigone" de Montpellier, également imaginé par Ricardo Bofill.

14 février 2022

Mur des "Je t'aime", Paris

Dans un square du quartier des Abbesses, sur la butte Montmartre, à Paris, mondialement connue comme ville de l'amour, un mur déclare "Je t'aime" en 250 langues et dialectes.


La fresque de 40 m2 de textes manuscrits blancs sur carreaux bleus comporte quelques éclats rouges : il s'agit des morceaux d'un cœur brisé, comme des pièces d'un puzzle.

7 février 2022

Antigone, Montpellier

"Antigone", en plus d'être le titre d'une tragédie de Sophocle et d'une pièce de théâtre de Jean Anouilh, est le nom d'un quartier de Montpellier, à l'est de son centre-ville.


Conçu par le célèbre architecte espagnol Ricardo Bofill (1939-2022) décédé il y a quelques jours, dont il constitue une oeuvre majeure au style audacieux néo-classique bien reconnaissable, il s'étend du centre commercial "Le Polygone", tout au bout de la place de la Comédie, ...

... jusqu'à l'hôtel de région, également conçu par Ricardo Bofill et non loin duquel se trouve l'étonnant "Arbre Blanc".



Construit de 1983 à 2000, le quartier voit son style sous l'influence inspiratrice de la Grèce antique, notamment grâce à la présence de formes monumentales rappelant des colonnes doriques.
Suivant un axe d'une orientation est-ouest presque parfaite, il peut être vu comme une réplique de la perspective formée par l'avenue Foch, la promenade du Peyroux et de l'aqueduc Saint-Clément le long du boulevard des Arceaux.

Les vues interactives ci-dessus permettent d'explorer Antigone, d'admirer ses recoins et découvrir des détails, comme cette curieuse bicyclette en apparence plantée dans un mur, à proximité d'une statue d'Artémis (Diane) chasseresse :



À voir également à Montpellier : le déroutant hommage à Confucius.
Voir aussi : les arcades du Lac, à Montigny-le-Bretonneux, dont Ricardo Boffill conçut également l'architecture.

31 janvier 2022

SuperDévoluy

SuperDévoluy est une station de ski créée en 1966 dans les Hautes-Alpes, sur le domaine communal de Dévoluy, fruit de la fusion en 2013 des quatre communes suivantes : Agnières-en-Dévoluy, La Cluse, Saint-Disdier et Saint-Étienne-en-Dévoluy.


Une cinquantaine de pistes de ski alpin pour une longueur totale de cent kilomètres s'étalent entre 1 500 et 2 500 mètres d'altitude au pied du pic et du plateau de Bure. S'y ajoute un espace nordique d'une vingtaine de kilomètres.



Station de ski

24 janvier 2022

Cirque de Gavarnie

Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1997, le cirque de Gavarnie déploie sa puissante beauté dans les Pyrénées, non loin de la brèche de Roland.

Titanesque amphithéâtre formé il y a des millions d'années par un glacier, il reste très accessible aux randonneurs, à pied, à cheval ou à dos d'âne.
Une cascade de plus de 400 mètres jaillit du haut de l'arène naturelle, parachevant le spectacle offert par la montagne.

Voir aussi : le cirque de Navacelles dans les Cévennes, le cirque du Fer-à-Cheval dans les Alpes et le cirque de Troumouse dans les Pyrénées.
Nature

17 janvier 2022

Grange de Fontcalvy, Ouveillan

À Ouveillan, commune audoise, se trouve un intrigant bâtiment en ruine au bord d'une petite route serpentant entre les vignes.



Classé monument historique en 1983, le bâtiment est une des anciennes granges dépendant de l'abbaye cistercienne de Fondfroide, située à une vingtaine de kilomètres au sud-est.
Le rez-de-chaussée devait servir de bergerie, l'étage stockant les denrées périssables.
AU XIIIe siècle, 24 granges au moins étaient ainsi rattachées à la célèbre abbaye, au sein des vastes terres exploitées par et pour les moines.
Voir aussi : l'abbaye Saint-Félix-de-Monceau.

10 janvier 2022

Gouffre de l'Œil Doux

On nomme "gouffre de l'œil doux" une étonnante curiosité géologique se trouvant sur la commune de Fleury, dans l'Aude.


Il s'agit un grand trou plein d'eau légèrement salée d'une belle couleur émeraude, partiellement bordé de grandes parois rocheuses, profond d'une quinzaine de mètres, très certainement relié à la mer par une petite faille.
Un tel puit naturel, résultant d'un effrondrement d'une galerie souterraine, s'appelle un "cénote".
Intégré dans un site classé parc naturel régional, il n'est accessible qu'à pied et la baignade y est interdite.

Nature

3 janvier 2022

Viaduc de Chanteloube

Le viaduc de Chanteloube (ou pont des Moulettes) est un ancien pont ferroviaire, partiellement immergé, plongeant dans le lac de Serre-Ponçon sur le territoire communal de Chorges.



La submersion de l'ouvrage est due à la mise en eau du lac artificiel, en 1960, pour la mise en production d'un barrage hydroélectrique.
Lorsque les eaux sont particulièrement hautes, l'ouvrage n'est pas visible.
Mais lorsque le niveau du lac redescend, il est possible de l'apercevoir.


Aucun train n'a circulé sur ce viaduc long de 300 mètres. En effet, la construction de la ligne de chemin de fer dont il faisait partie, commencée en 1909, ne fut jamais terminée, abandonnée en 1935.

Voir aussi : le pont de Savines-le-Lac, également sur le lac de Serre-Ponçon.

Pont