30 décembre 2019

Tombeau des rois, Jérusalem

On appelle communément "domaine français en Terre sainte" un ensemble de quatre lieux administrés par la France à Jérusalem ou dans sa périphérie.

Parmi eux, le "Tombeau de rois" est un site archéologique fouillé par des explorateurs français dès 1863. Quelques années plus tard, des banquiers achetèrent le terrain, avant d'en faire don à la France.
Voici le portail d'entrée du site sur lequel est clairement visible l'inscription "République française".



Derrière cette porte métallique se trouve un escalier descendant dans une cuvette donnant accès à une grande ouverture taillée dans la roche.
Derrière cette dernière se déploie un réseau labyrinthique de chambres funéraires.

Dans ces catacombes, les premiers archéologues pensaient trouver les sépultures de David et Salomon, grands rois bibliques, qui ont donné son nom au monument.
Il est maintenant admis qu'un des sarcophages était celui de la reine "Hélène d'Adiabène", convertie au judaïsme, et morte entre 56 et 58 (au tout premier siècle de notre ère).

Malgré des polémiques politiques et religieuses, contestant notamment le droit de propriété de la France, le site vient très récemment d'être ouvert à la visite, sur réservation payante, après une importante campagne de travaux.

Voir aussi : les domaines français de Saint-Hélène

23 décembre 2019

Château de Beauregard, Cellettes

Il y a en France plusieurs châteaux qui s'appellent "Château de Beauregard".
Nous nous intéressons ici à celui qui se situe en Loir-et-Cher, à Cellettes, entre Blois et Cheverny, et qui fait partie des très célèbres châteaux de la Loire.

En voici une des façades, sobrement classique :


En 1520, il n'est qu'un simple relais de chasse du château de Chambord, utilisé par François Ier.
Il prit sa forme actuelle grâce à d'importants travaux entrepris de 1553 à 1559.
Classé monument historique dès 1862, il bénéficie aujourd'hui d'un magnifique parc qui a reçu le label "jardin remarquable" en 2006.

Mais il est surtout connu pour sa "galerie des Illustres" ou "galerie des portraits".
Cette magnifique salle, au plafond à solives richement peintes et au sol pavé de carreaux en faïence, abrite une exceptionnelle collection de plus de trois cents tableaux. Ces œuvres, qui recouvrent les murs, représentent des portraits de rois, de Philippe VI à Louis XIII, et de responsables politiques associés à leurs règnes.

Le château de Beauregard de Cellettes ne doit pas être confondu avec son homonyme de l'Essonne, à Saint-Jean-de-Beauregard.

Château

20 décembre 2019

Teahupo'o

Teahupo'o est une commune polynésienne, sur l'île de Tahiti, connue dans le monde entier pour ses énormes vagues propices à la pratique du surf, pour les sportifs expérimentés.
Les rouleaux, lorsqu'ils se forment, sont en effet particulièrement impressionnants par leur taille et leur force.
L'immense déferlante se voit particulièrement bien sur la vue aérienne suivante :

Le site a été retenu pour l'épreuve de surf, inscrit au programme comme sport additionnel, des Jeux Olympiques de 2024.
Il se situe plus précisément au sud de la presqu'île de Taiarapu (Tahiti Iti), partie sud-est de l'île de Tahiti.

Nature

16 décembre 2019

Centrale solaire, Cestas

Le 1er décembre 2015 a été inaugurée près de Cestas, en Gironde, une gigantesque "ferme" photovoltaïque, sur une superficie de 260 hectares, soit 2,6 km2.
Il s'agissait à cette date de la plus grande centrale solaire européenne, et il semble qu'elle ne soit pas détrônée de cette première place au moment où ce court article est publié. La plus grande centrale solaire photovoltaïque du monde se trouve aujourd'hui en Inde; elle s'étend sur 1 000 hectares et peut produire jusqu'à 638 MW (mégawatts).

La centrale solaire de Cestas, aussi appelée centrale de Constantin, peut fournir, elle, jusqu'à 300 MW, ce qui suffirait pour alimenter en électricité une ville comme celle de Bordeaux, située à quelques kilomètres au nord-est.

La vue du ciel, prise par satellite, est particulièrement impressionnante, surtout si on utilise le zoom jusqu'à voir le détail de chaque panneau solaire.


La vue interactive, ci-dessous, montre les panneaux solaires au niveau du sol.
Ils sont orientés presque horizontalement, dans un axe est-ouest afin de capter un maximum de lumière solaire.



Les objectifs de la France en matière d'énergie renouvelable sont assez ambitieux : une part de 20 % de part dans la consommation finale en 2020 et 40 % en 2030.
C'est grâce à des projets comme celui de Cestas, qui se multiplient, ainsi qu'avec la construction d'éoliennes, qu'elle peut espérer y parvenir.



Voir aussi : la centrale solaire "Thémis", à Targassonne et les parcs éoliens de Fruges.

12 décembre 2019

Ronds-points, Saint-Georges-de-Didonne

En France, comme nous en faisons régulièrement l'écho, de nombreux ronds-points se parent d’œuvres d'art, souvent en lien avec les particularités touristiques de la région ou de la commune.
C'est encore ici le cas, à une entrée de la station balnéaire de Saint-Georges-de-Didonne, au sud de Royan : une petite plage, avec transats et parasols, s'est installée au milieu d'un carrefour giratoire.



Mais ce n'est pas tout. Comme nous l'avions fait pour Courcelles-les-Lens en présentant simultanément plusieurs ronds-points originaux, enchainons avec des nœuds marins géants décorant un croisement :

Il s'agit d'une œuvre de Jean-Luc Plé, grand spécialiste des décorations de ce genre (c'est à lui que l'on doit les escargots de Lorignac et la main de Ronsard, par exemple).

À présent, voici un char à voile aux couleurs de la ville :


Et pour finir, de belles pommes de pin :


Rond-point

9 décembre 2019

Vespasienne, Paris

Quel est donc ce drôle d'objet en métal vert, couvert de restes d'affiches de toute sorte ?



On pourrait croire à une ancienne cabine téléphonique, ou à une étrange boîte aux lettres.
Il s'agit en fait de la toute dernière vespasienne de la capitale.
C'est donc un urinoir public pour hommes, situé, en l’occurrence, devant la prison de la Santé, à Paris.
Les premiers modèles de vespasiennes ont été installés à partir de 1834, pour des raisons d'hygiène.
Ils ont été progressivement remplacés, depuis les années 1980, par des "sanisettes" fermées, utilisables également par les femmes, fournies par un industriel spécialisés dans le mobilier urbain et la publicité.

4 décembre 2019

Sainte Barbe, Gardanne

La sainte-Barbe se fête le 4 décembre.
C'est la sainte patronne des mineurs et protectrice des pompiers.

On en trouve bien sûr des représentations dans plusieurs églises de France.
À Gardanne, et plus précisément dans le quartier de Biver, ancienne cité minière, on peut en voir une statue en plein air.


On remarquera la présence, à côté de la martyre, d'une tour où, d'après la légende, elle fût emprisonnée par son père avant d'être baptisée.

2 décembre 2019

Lac Vert, Haute-Savoie

Le Lac Vert est un site naturel de Haute-Savoie, sur le territoire communal de Passy.



La belle couleur inhabituelle du petit lac (9 hectares) n'est pas expliquée scientifiquement.
D'après une légende, elle proviendrait d'une larme couleur émeraude de la "Bonne Dame de la Montage" pleurant la mort d'un beau chamois blanc tué par un chasseur.



D'un accès assez facile à pied, le lac permet d'exceptionnelles photographies, avec le reflet du Mont Blanc dans l'eau entourée d'arbres.

Voir aussi : le lac du Bouchet et le lac Luitel.
Nature

30 novembre 2019

Tour Eiffel, Sains-en-Gohelle

À Saint-en-Gohelle, ancienne cité minière, se trouve une petite évocation (de neuf mètres de haut tout de même !) de la Tour Eiffel sur un rond-point.



Cette décoration rend hommage à un bistro qui fut longtemps, à ce carrefour, un point de rassemblement très populaire.
Comme il s'ouvrit en 1889, année de l'inauguration du monument parisien et qui prit pour cette raison une Tour Eiffel comme enseigne.

Cette dernière est toujours visible sur la façade de l'ancien troquet :


Voir aussi : la tour métallique de Lyon.
Rond-point

28 novembre 2019

Pêcheur métallique, Montmerle-sur-Saône

Après le merle sur un rond-point, retour à Montmerle-sur-Saône pour un nouveau carrefour giratoire décoré d'une sculpture métallique.

Il s'agit cette fois de la représentation d'un pêcheur.



Ce dernier n'est pas sans rappeler un rond-point de Navarrenx.

Rond-point

25 novembre 2019

Cirque du Fer-à-Cheval, Sixt

Moins connu que son frère des Pyrénées le cirque de Gavarnie, le cirque du Fer-à-Cheval, sur la commune alpine de Sixt-Fer-à-Cheval, n'est en pas moins imposant.




Il se compose en effet de falaises horizontales de plusieurs centaines de mètres, entourées de pics culminant à près de trois mille mètres d'altitude.
À la fonte des neiges, au printemps et en été, les parois s'agrémentent de spectaculaires cascades.
Très impressionnante par ces incroyables dimensions, cette impasse naturelle est pourtant très facile d'accès et permet de nombreuses balades inoubliables.

Voir aussi : le cirque de Navacelles, le cirque de Gavarnie et le cirque de Troumouse.
Nature

22 novembre 2019

Deux maisons jaunes, Villeurbanne

Retour à Villeurbanne, à quelques centaines de mètres de la "sculpture giratoire" composée de panneaux de signalisation, pour un nouveau rond-point particulièrement original :


L’œuvre d'art, créée en 1988 par Étienne Bossut, s'intitule "Autour d'un abri jaune".

Ses deux petites maisons jaunes font penser à celles d'un célèbre jeu de société dont les règles tournent autour d'opérations immobilières.
Les deux abris de chantier, avec un bidon bleu à côté de la porte, sont reliés par le toit dans une symétrie horizontale, la partie supérieure se présentant comme un reflet de l'élément principal.

Rond-point

19 novembre 2019

Pont de Mirepoix-sur-Tarn

Vers huit heures du matin hier, le 18 novembre 2019, se rompait le pont de MirePoix-sur-Tarn, à quelques dizaines de kilomètres au nord-est de Toulouse.

Il s'agit d'un petit pont routier suspendu comme il y a en beaucoup un peu partout en France.



Selon les tout premiers éléments de l'enquête révélés par la presse, il semble que la rupture ne soit pas due à un défaut d'entretien. La cause de la catastrophe, qui a coûté la vie à deux personnes, serait le non respect de la limitation du poids pour les véhicules autorisés à passer. Le panneau "19 t", interdisant le passage des camions de plus de dix-neuf tonnes, est pourtant bien visible, souligné par une mise en garde "DANGER - UN SEUL POIDS LOURD SUR LE PONT" affichée en évidence sur les pylônes.

De l'autre côté du pont, les câbles métalliques sont ancrés dans les trottoirs, au ras des habitations, non loin de la mairie.

D'une longueur de 150 mètres pour une largeur de 5 m, l'ouvrage avait été construit en 1935 pour remplacer un pont au tablier en bois emporté en 1930 par une crue exceptionnelle.

Pont

18 novembre 2019

Rocher du Diamant, Martinique

Le Rocher du Diamant est un petit îlot inhabité au sud-ouest de la Martinique.
Le voici vu du ciel :

et le voici vu d'une plage de l'Anse Caritan, au sud de Sainte-Anne :


Hautes de 175 mètres, les pentes escarpées de ce gigantesque rocher forment un profil pointu de pierre précieuse à l'origine de son nom.


Île

14 novembre 2019

Triangle de Gonesse

Impossible de n'avoir pas entendu parler, ces derniers jours, du projet "EuropaCity", notamment parce que, le 7 novembre 2019, le président de la République a annoncé son abandon, après une forte opposition d'associations de défense de l'environnement mais aussi de centres commerciaux déjà en place.

Il s'agissait d'un projet immobilier de très grande ampleur, prévoyant de construire sur 80 hectares un complexe commercial et hôtelier dans le sud du "Triangle de Gonesse".
Ce nom désigne une zone de 750 hectares se trouvant entre les aéroports parisiens de Roissy (Charles de Gaulle) et du Bourget, le long de l'autoroute A1.


En zoomant, en bas à gauche (c'est-à-dire au sud-ouest), de la zone sur l'aéroport du Bourget, on pourra voir que, sur le tarmac entre les pistes, figurent en lettres blanches géantes l'indication "AEROPORT DE PARIS LE BOURGET".

L'implantation qui était prévue pour EuropaCity est délimitée par les routes D170, D317 et la jonction des autoroutes A1 et A3.

Le Triangle de Gonesse est aujourd'hui composé de terres agricoles toujours exploitées à quelques kilomètres au nord de Paris, comme il est possible de le constater sur la vue interactive suivante :

C'est d'ailleurs principalement pour éviter l'artificialisation de ces sols que le projet était contesté.

11 novembre 2019

Cathédrale Sainte-Marie d'Oloron

La semaine dernière s'est produit un cambriolage très particulier.
C'est en effet le trésor d'une petite cathédrale qui a été pillé en pleine nuit après une effraction à la voiture-bélier !

Cette cathédrale, c'est Sainte-Marie d'Oloron, située dans la commune d'Oloron-Sainte-Marie, dans les Pyrénées-Atlantiques.

Même si vous pouvez vous déplacer virtuellement dans les vues interactives, nous vous en proposons deux points de vue permettant en un seul coup d’œil d'admirer l'originalité de l'édifice, avec son clocher-porche :




C'est au début du XIIe siècle que commence la première construction de la cathédrale, qui a ensuite connu émeute, pillage, agrandissement, réparations et restaurations.

Le bâtiment fut classé monument historique en 1909 et inscrit en 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco parmi un ensemble lié aux chemins de Compostelle en France.

Parmi les objets dérobés lors du braquage figurent de nombreuses pièces d'orfèvrerie ainsi qu'une inestimable tunique liturgique offerte par François Ier à l’évêque de l'époque.

4 novembre 2019

Patrimonio

Si "patrimonio" est le mot italien pour "patrimoine", Patrimonio est, à une douzaine de kilomètres à l'ouest de Bastia, une magnifique commune corse, connue notamment pour ses vins AOP, appellation d'origine contrôlée (à consommer avec modération, faut-il encore le rappeler), qu'ils soient blancs, rouges ou rosés.

La vue interactive ci-dessous montre son emblématique église Saint-Martin (San Martinu, en corse), construite à la fin du XVIIe siècle.


Au fond, la mer est bien visible, avec l'eau du golfe méditerranéen de Saint-Florent.


31 octobre 2019

Tour des sorcières, Châtenois

En ce jour d'Halloween, fête des squelettes, des fantômes, des vampires, des zombies et autres démons, nous pouvons également penser aux sorcières, personnages aux pouvoirs magiques que l'on représente généralement chevauchant des balais volants.

Voici donc la magnifique "Tour des sorcières" de Châtenois, dans le Bas-Rhin.



Porte construite au XVe siècle, toujours entourée d'un reste de remparts et surmontée d'un nid de cigogne, elle fut classée monument historique en 1932.
Son nom fait bien sûr référence aux cachots où étaient enfermées, au Moyen Âge, les personnes accusées de sorcellerie pendant l'Inquisition.

À voir aussi : la Tour des Sorcières à Sélestat, à Rouffach et à Kaysersberg.

28 octobre 2019

Murs peints, Angoulême

Angoulême bénéficie d'un exceptionnel patrimoine architectural, dont une somptueuse cathédrale et de beaux remparts.
Mais la ville est surtout connue, en France comme dans le monde entier, pour son festival international de la Bande Dessinée, qui réunit chaque année auteurs, dessinateurs, éditeurs et lecteurs.

Pour rendre quotidiennement hommage à cet art à la fois littéraire et visuel, la ville s'est parée de murs peints représentant des scènes et des héros de BD.

On peut ainsi y voir, par exemple :

Lucky Luke :


Blake et Mortimer :


Boule et Bill :


ou, pour les plus jeunes,
Titeuf :


Grâce aux vues interactives précédentes, explorez le centre-ville d'Angoulême à la recherche d'autres façades décorées, qui sont nombreuses à découvrir.
Notez alors les plaques de rue en forme de phylactères, ces bulles qui permettent aux personnages de bandes dessinées de s'exprimer en contenant leurs mots.

La ville dispose bien sûr d'un musée de la bande dessinée.
On y trouve aussi une sculpture de la tête d'Hergé, le célèbre créateur de Tintin, de Milou, du capitaine Haddock, des policiers Dupond et Dupont, ainsi que du professeur Tournesol.
Quant au bâtiment des archives départementales, il a été recouvert en 2016 de plaques d'inox marquées de millions de trous de différentes tailles qui forment un dessin de "L'archiviste", une bande dessinée de François Schuiten, récipiendaire du Grand Prix de la ville d'Angoulême en 2002 pour l'ensemble de son œuvre.

Voir aussi : les murs peints à Lyon.

21 octobre 2019

Familistère de Guise

Au XIXe siècle, Jean-Baptiste André Godin (1817-1888), à la tête d'une grande fonderie qu'il a installée à Guise, fait construire à côté de son usine un "familistère", ensemble de bâtiments pour l'hébergement et l'épanouissement de ses ouvriers. Il voulait une cité communautaire et utopique pour améliorer les conditions de vie des employés qu'il savait difficiles pour avoir été ouvrier lui-même.

Sur la vue interactive suivante, la statue de l'industriel trône devant le pavillon principal, le "Palais social", dédié au logement :


La vue aérienne permet une vision d'ensemble du familistère et de l'usine; cette perceptive verticale permet d'admirer, en utilisant le zoom, les verrières qui recouvrent les cours intérieures des bâtiments d'habitation.

Le Familistère de Guise comportait différents pavillons, notamment une crèche ("nourricerie et pouponnat"), un ensemble dédié à l'hygiène (buanderie pour le linge, piscine pour le corps), un autre dédié à l'éducation et la culture (avec une école et un théâtre) et des "économats", sortes de petits centres commerciaux. Si la crèche a été détruite à la fin de la Première guerre mondiale, les autres bâtiments restent aujourd'hui visibles, peuvent se visiter, et abritent un musée.

14 octobre 2019

Tunnel de Saint-Albin

La particularité du tunnel de Saint-Albin, c'est qu'il est fluvial.
Il s'agit donc d'une partie souterraine d'un canal. En voici l'entrée amont, située non loin d'un barrage à aiguilles permettant de maintenir un niveau d'eau suffisant dans le tunnel-canal :



Du côté aval, c'est une écluse qui régule la hauteur d'eau.

Mis en service en 1880, d'une longueur de 681 mètres et de 6,5 mètres de largeur, ce canal, situé sur la commune de Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin, permet d'éviter un grand méandre de la Saône et constitue un passage original pour les bateaux de plaisance.
Le tunnel bénéficie d'une inscription au titre des monuments historiques depuis 1990, ainsi que le canal qui le traverse, les ponts amont et aval, le barrage à aiguilles et la maison de l'éclusier.

10 octobre 2019

Rudiste, Orgon

Nous avons déjà présenté ici de nombreuses sculptures présentes sur des ronds-points, qui constituent de bons prétextes pour découvrir des spécialités et originalités de nos belles régions françaises.

Cette fois, le carrefour giratoire met en scène ce qui paraît être l'intérieur d'un escargot.



L'inscription sur le piédestal se voit mal dans la vue interactive, même avec le niveau le plus élevé de zoom. Elle indique sobrement : "Rudiste - Orgon site géologique".
La commune d'Orgon héberge le musée "Urgonia" qui présente de nombreux spécimens de coquillages fossilisés.
Mais qu'est-ce donc qu'un rudiste ?
Il s'agit d'un animal préhistorique, disparu depuis bien longtemps, donc, de la famille des mollusques comme les moules et les huîtres.

Rond-point

7 octobre 2019

Phare de l'île Vierge

Le titre "Phare de l'île Vierge" est trompeur à deux égards.
D'une part, parce que l'île Vierge tient plutôt de l'îlot.
Et, d'autre part, parce que ce dernier accueille deux phares et non un seul.


Le premier (et le plus petit) fut érigé entre 1842 et 1845; il mesure 33 mètres.


Le second, celui qu'on appelle LE phare de l'île Vierge, fut construit en granit de 1897 à 1902.
Du haut de ses 82 ,mètres et demi, il est le plus grand phare du monde.
Électrifié en 1956, il fut totalement automatisé en 2010.
Sa lumière blanche clignote toutes les 5 secondes.

Il se visite du mois d'avril au mois d'octobre.
Les touristes, en gravissant près de 400 marches, profitent d'un panorama à couper le souffle sur la côte bretonne des Abers, s'étendant de l'île de Batz à l'île d’Ouessant.

À voir aussi : le phare de Gatteville, le phare des Baleines sur l'île de Ré et le phare de la Pointe Plate (Saint-Pierre-et-Miquelon)
Île

30 septembre 2019

Plateau de Valensole

Le plateau de Valensole est une région naturelle du sud de la France.
Il est propice, grâce à un ensoleillement exceptionnel, au développement du blé, des oliviers et des amandiers.
Mais il est surtout connu pour ses grands champs de lavande.


Cette lavande permet notamment la production de savons parfumés et de savoureux miels.

C'est en bordure du plateau de Valensole que se trouve la curieuse formation géologique des "Pénitents" des Mées.

Nature

23 septembre 2019

Château de La Palice, Lapalisse

Sur le tracé historique de la Nationale 7, célèbre route des vacances, se dresse le château de La Palice, à Lapalisse.
Lapalisse est bien le nom de la commune et La Palice est le nom du château, venant du nom du seigneur pour lequel il fut construit au XIIIe siècle.



Un parc agrémente le château. En voici une entrée :


Le membre le plus célèbre de la famille de La Palice est sans aucun doute Jacques II de Chabannes, dit Jacques de La Palice (1470-1525), maréchal du roi François Ier.
C'est à lui que l'on fait allusion lorsqu'une évidence est énoncée et que l'on parle alors de "lapalissade".
Pourtant, il y a à l'origine de ce mot un véritable malentendu.
En effet les paroles d'un chanson en l'honneur du maréchal Jacques de La Palice, écrite par ses soldats, disent "S'il n'était pas mort, il ferait encore envie".
Mais, après déformation, le "f" écrit ressemblant à un "s", il a été retenu "s'il n'était pas mort, il serait encore en vie", ce qui, il est vrai, est une tautologie amusante.

Château

16 septembre 2019

Rocher de la Baume, Sisteron

Véritable paradis pour les grimpeurs, mais aussi pour les randonneurs, le Rocher de la Baume est une curieuse formation géologique située dans la ville de Sisteron et présentant des strates verticales.



Une formation géologique similaire avec des lames rocheuses semblables lui fait face, de l'autre côté de la Durance enjambée par un pont romain, portant une citadelle à son sommet.
Cette dernière fait partie des sites majeurs de Vauban dont l'ensemble est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO (comme la citadelle de Longwy).


Ce découpage perpendiculaire d'un relief par la rivière s'appelle une cluse ou une clue.

Voir aussi : "le Roc" de Castellane.

Nature

9 septembre 2019

Place Duroc, Pont-à-Mousson

La ville de Pont-à-Mousson voit son nom connu dans toute la France grâce aux plaques d'égout qui y sont produites par une grande entreprise métallurgique non moins célèbre.

Au centre-ville, sur la rive gauche de la Moselle, se trouve la place Duroc. Sa forme triangulaire est une de ses caractéristiques exceptionnelles.




Ses côtés font formés de belles maisons à arcades, essentiellement construites au XVIe siècle, classées ou inscrites au titre des monuments historiques.
La fontaine qui trône en son milieu fût érigée en 1931, mais dans un style cohérent avec les bâtiments qui l'entourent.

Une maison particulièrement remarquable, outre l'hôtel de ville et l'office du tourisme, se trouve au numéro 2. Il s'agit de la "maison des Sept-péchés-Capitaux", qui se distinguent grâce à une tourelle et à sept cariatides.




2 septembre 2019

Domaines français de Sainte-Hélène

Sainte-Hélène est une île britannique dans l'océan Atlantique sud.
Elle est connue pour être le lieu d'exil de Napoléon Ier jusqu'à sa mort en 1821.
Napoléon III a négocié avec la reine Victoria le rachat des endroits emblématiques fréquentés par son oncle.
C'est ainsi que la France possède de petites parties de l'île, comme "Longwood House", qui fut la dernière résidence de l'empereur et que l'on peut voir dans la vue aérienne suivante :




Font également partie des domaines français de Sainte-Hélène, administrés par le ministère des Affaires étrangères, le pavillon des Briars, où Napoléon séjourna deux mois à son arrivée sur l'île, ainsi que la "vallée du Géranium", rebaptisée "vallée du Tombeau", où l'empereur français fût enterré, avant d'être inhumé en 1840 aux Invalides, à Paris.

Voir aussi : le tombeau des rois, à Jérusalem, "domaine français en Terre sainte".

Île

15 août 2019

Notre-Dame-de-la-Mer, Saintes-Maries-de-la-Mer

Le 15 août est un jour férié, pour célébrer une fête d'origine religieuse.
C'est le jour de la sainte Marie, Assomption de Marie, mère de Jésus, pour certains, Dormition de Marie pour d'autres.

Une commune française est associée non pas à une seule Marie, mais à deux : Marie Jacobée et Marie Salomé. Il s'agit des Saintes-Maries-de-la-Mer, dans le delta du Rhône.
D'après les textes, ce sont même trois Marie, en comptant Marie Madeleine, qui arrivèrent en bateau en Camargue.

Marie Jacobée et Marie Salomé y restèrent jusqu'à leur mort, avec leur hôte et servante Sara dite "la noire".
Cette dernière, devenue "patronne des gitans", fait l'objet d'un très important pèlerinage annuel au mois de mai.

Au centre de la commune, bâtiment dominant la ville, se trouve l'église Notre-Dame-de-la-Mer, dédiée aux deux Marie et construite aux IXe, Xe et XIIe siècles sur l'emplacement d'un sanctuaire du VIe siècle.



Son aspect massif et son crénelage lui donnent une allure de château fort. Mais c'est bel et bien un lieu de culte abritant des reliques.
On peut y admirer une représentation des saintes Marie Jacobée et Marie Salomé sur une barque.
La crypte accueille une grande statue de Sara la noire.


Voir aussi : "Crin blanc".

29 juillet 2019

Île de Platais

L'île de Platais, aussi appelée île de Médan du nom de la commune voisine, émerge au milieu de la Seine, dans les Yvelines.
Le célèbre écrivain Émile Zola s'y installa dans un chalet à la fin du XIXe siècle.
Plus tard, après avoir hébergé "Physiopolis", une colonie naturiste, l'île vit s'aménager la "Plage de Villennes", un centre aquatique avec rivages de sable.
L'établissement est aujourd'hui laissé à l'abandon et on peut voir, de la berge, un toboggan abîmé par les ans et les intempéries.



Bien que difficile d'accès, car entièrement entourée d'eau, l'île fait le bonheur des adeptes de l'urbex, exploration "urbaine" de constructions abandonnées, activité qu'en tant que blog grand public nous ne pouvons que déconseiller car à la fois illégale et dangereuse.




À voir aussi :

Île

22 juillet 2019

Viaduc des Fades

Moins connu que ses cousins de Millau et de Garabit, le viaduc des Fades n'en a pas moins été retenu comme projet majeur pour le millésime 2019 du "loto du patrimoine".


Édifié de 1901 à 1909, l'ouvrage ferroviaire enjambe la rivière La Sioule, en reliant la commune de Sauret-Besserve à celle des Ancizes-Comps.
À la date de son inauguration, le 10 octobre 1909, il était le plus haut pont du monde, les rails étant posés à plus de 132 mètres au-dessus du fond des gorges.
Les deux grandes piles, creuses, mesurent plus de 92 mètres de haut.



Le viaduc, mal entretenu, a vu son état général tellement dégradé, en particulier à cause de la rouille rongeant ses parties métalliques, qu'il n'est plus ouvert à la circulation des trains depuis la fin de l'année 2007.

Voir aussi : le pont de Caronte (Martigues), le viaduc de Rouzat et le pont de Cassagne (Planès).
Pont

19 juillet 2019

Huître, L'Éguille

Très régulièrement, nous notons ici la présence d'admirables décorations sur nombre de ronds-points de France.
Souvent, elles sont l'occasion de présenter une tradition régionale, un patrimoine local ou une spécialité du coin.
C'est le cas une nouvelle fois avec des mains qui ouvrent une huître avec un couteau au milieu d'un carrefour giratoire à l'entrée de l'Éguille (l'Éguille-sur-Seudre), commune du bassin de Marennes-Oléron.



On le sait, l'élevage des huîtres s'appelle l'ostréiculture, la conchyliculture étant, plus largement, l'élevage des coquillages, un des types de l'aquaculture, ce dernier terme désignant toutes les activités de production en milieu aquatique.

L'huître très majoritairement élevée en France porte le nom latin de Crassotrea gigas ou encore Magallana gigas; il s'agit d'une variété d'huître creuse.

Si on exclut la Chine, gros producteur de plusieurs espèces d'huîtres différentes, la France se classe au troisième rang des producteurs mondiaux, après la Corée du Sud et le Japon.
La consommation d'huître étant très majoritairement local, il y a très peu d'exportations (mais aussi très peu d'importations).
La France est donc, très logiquement, le premier producteur et consommateur d'huîtres en Europe, avec une production d'un peu moins de 130 000 tonnes récoltées en 2016. Mais cette production peut varier notablement d'une année à l'autre en raison de surmortalités dûes à des virus et bactéries.

L'ostréiculture est développée sur tout le littoral de l'hexagone, en mer Méditerranée, le long de l'Océan Atlantique et de la Manche, dans sept principales zones géographiques : Occitanie, Corse, Normandie, Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charente et bassin d'Arcachon.


Rond-point

15 juillet 2019

Château de Malbrouck

Le château de Malbrouck est un château fort construit au XVe siècle, de 1419 à 1434 et nommé alors "château de Meinsberg".

Il prend son nom actuel à sa réouverture au public en 1998, après son rachat en 1975 par le département de la Moselle et de très importants travaux de restauration commencés en 1989.
Car après une lente dégradation de l'édifice au fil des siècles, sa ruine fut achevée par les bombardements de la Seconde guerre mondiale.



Le château de Malbouck domine la commune de Manderen ("Manderen-Ritzing" depuis le 1er janvier 2019), dans le "pays des trois frontières", région où se touchent la France, l'Allemagne et le Luxembourg.



Son nom fut choisi en référence au duc de Marlborough, surnommé "Malbrouck". C'est de lui que parle la chanson "Malbrouck s'en va-t-en guerre".
Notons que "Malbrouck" désigne aussi une race de singes.
En 1705, dans le cadre de la succession au trône du royaume d'Espagne, légué par Charles II à Philippe d'Anjou, le duc anglais affronte le maréchal français Claude-Louis-Hector de Villars dans la vallée de la Moselle. Le duc de Malborough s'installe, pour envahir la France, au château de Meinsberg pour attendre du renfort, qui ne viendra jamais.
Pendant un siège d'une dizaine de jours, face à de nombreuses désertions, notamment à cause d'absence de ravitaillement, "Malbrouck" s'en va sans combattre.

Château

8 juillet 2019

Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson

Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson présente la spécificité d'avoir le nom de commune le plus long de France.
En nombre de lettres, elle fait jeu égal avec Saint-Germain-de-Tallevende-la-Lande-Vaumont et Beaujeu-Saint-Vallier-Pierrejux-et-Quitteur, mais domine, en nombre de caractères, grâce à deux traits d'union supplémentaires.



Ce toponyme particulièrement développé résulte du regroupement des noms de trois hameaux voisins. Cette fusion découle d'une Ordonnance du roi du 14 septembre 1836 publiée au Bulletin des lois du Royaume de France daté du 12 octobre 1836.

Voici la mairie bouzemontoise :


Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson se situe à l'ouest du Lac du Der, plus grand lac artificiel de France, réputé pour sa fréquentation par de nombreux oiseaux migrateurs, et plus particulièrement pour la présence régulière de grues cendrées.

Voir aussi :Y

4 juillet 2019

Sculpture giratoire, Villeurbanne

À Villeurbanne, commune de la métropole de Lyon, est visible une "sculpture giratoire", comme un de ses panneaux l'indique explicitement (pour le trouver, cherchez dans le niveau le plus bas) :

Entrant dans notre collection de ronds-points originaux de France, l’œuvre d'art monumentale, composée de panneaux de signalisation surmontés d'un rail de sécurité routière, a été créée en 1988 par Patrick Raynaud pour trôner au centre du carrefour giratoire.
À quelques centaines de mètres se trouve un autre rond-point, décoré de deux maisons jaunes.

Rond-point

1 juillet 2019

Basilique de Vézelay

Haut lieu culturel et spirituel (cultuel, disent certains), la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay est une ancienne abbatiale inscrite depuis 1979 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Lieu de prière et de pèlerinage, c'est aussi un site touristique bourguignon incontournable.



Construit entre 1120 et 1150, agrandi en 1185, l'édifice religieux connait une désaffection à partir du XIVe siècle, tombe progressivement en ruine. En 1790, il devient une simple église dont les pierres seront dispersées pour réutilisation.
En 1840, Viollet-le-Duc, à qui l'on doit notamment les restaurations de la cathédrale Notre-Dame de Paris et de la cité de Carcassonne, est chargé du sauvetage de la basilique. Il s'agit alors du premier grand chantier de l'architecte âgé de vingt-six ans.

De nos jours, le visiteur peut notamment admirer de nombreuses sculptures magnifiques, au-dessus des portails et sur les chapiteaux des colonnes.

Grâce à l'orientation du bâtiment, une ligne de points lumineux découpe lors du solstice d'été la nef dans toute sa longueur parfaitement au centre de sa largeur, créant ainsi un superbe chemin de lumière.

28 juin 2019

Y

Y est une petite commune française qui a pour particularité d'avoir comme nom le toponyme le plus court de France (et, évidemment, un des plus courts en Europe, plusieurs localités portant le nom de "Å" en Suède et en Norvège). Difficile de faire plus court qu'une seule lettre !



Voici son église, Saint-Médard :



Il existe une autre ville nommée "Y" dans le monde : elle se trouve en Alaska, un des états des États-Unis d'Amérique.



Voir aussi : Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson

25 juin 2019

Tonneau, Archiac

Le tonneau géant, qui semble perdre ses cercles métalliques, est la toute première œuvre de Jean-Luc Plé.



Le sculpteur, ancien ouvrier automobile, s'est spécialisé dans la réalisation de statues à destination de ronds-points en France, et plus particulièrement en Charente-Maritime.
Il fabrique la plupart de ses créations en mousse de plastique recouverte de résine. Cela offre un double avantage pratique : le résultat ne nécessite pas d'entretien particulier, en résistant bien aux intempéries autant qu'au soleil. En outre, la matière utilisée ne présente pas de résistance trop importante en cas d'accident de la route.

Ce n'est pas par hasard que le tonneau décore un rond-point à l'entrée d'Archiac :
il fait face à la "Maison de la Vigne et des Saveurs".

Ce lieu assure des missions d'information, d'éducation et de promotion sur les beaux vignobles du Cognac et du Pineau des Charentes (à consommer tous les deux avec modération).


Rond-point

24 juin 2019

Terrils, Loos-en-Gohelle

La France a, grâce une importante histoire industrielle, un patrimoine minier remarquable, dans plusieurs régions.
Parmi ces richesses se distinguent en particulier des chevalements, comme celui de Folschviller.
Les terrils, collines artificielles constituées de résidus de l’extraction du minerai, font également partie de cet héritage. Plusieurs d'entre eux ont d'ailleurs été classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Les plus hauts terrils d'Europe peuvent s'admirer à Loos-en-Gohelle, au nord-ouest de Lens.



La vue aérienne est également impressionnante :


D'une hauteur de 150 mètres, ces deux pyramides noires font la joie des promeneurs et randonneurs.

Note : "terril" se prononce de préférence "téri", même si la prononciation "téril" s'est communément répandue.



Voir aussi : la mine d'or de Salsigne et la mine d'argent de Largentière.

20 juin 2019

Coq, Dommartin-lès-Cuiseaux

Sur un rond-point proche de Dommartin-lès-Cuiseaux, on peut observer une sculpture métallique, sorte de trombone géant tordu en forme d'oiseau, et plus précisément de volaille.

Comme on le trouve à l'entrée d'une aire d'autoroute nommée "Le poulet de Bresse", on peut dire sans hésitation qu'il s'agit d'un coq.



À l’instar d’autres pays (l’Australie et son kangourou, les États-Unis et son aigle pygargue à tête blanche), la France dispose d’un animal emblématique naturel : le coq.

Incarnant le courage et la fierté (ou, pour les plus critiques, l’arrogance et l’orgueil) du peuple français, le gallinacé partage peut-être l’étymologie de son nom latin avec les gaulois.
On peut notamment l’admirer sur de nombreux monuments à la mémoire des victimes de la première guerre mondiale.

Que ce soit le poulet, la poularde ou le chapon, la volaille de Bresse est une spécialité agricole typiquement française, très appréciée, en particulier pour les repas de fin d'année.
Un grand marché aux volailles réputé se tient tous les lundis à Louhans, capitale de la Bresse bourguignonne à quelques kilomètres au nord de Dommartin-lès-Cuiseaux. On peut y acheter directement auprès des éleveurs locaux différentes sortes d'animaux vivants : volailles, bien sûr, mais aussi des lapins et même des caprins.


Rond-point

17 juin 2019

Mine d'argent, Largentière

Largentière, dans le département de l'Ardèche, est une commune française dont le nom vient très certainement de la présence, sur son territoire, de mines d'argent (comme L'Argentière-la-Bessée, dans les Hautes-Alpes) ou, plus précisément, de mines de plomb argentifère (aussi appelé "galène").

Les mines sont en effet liées à la cité dès son établissement au XIe siècle.
L'exploitation industrielle commence véritablement au XIXe siècle puis, après une interruption, reprend dans les années 1960 jusqu'en 1982.
On estime à 750 tonnes la masse d'argent extraite entre 1964 et 1982 des mines de Largentière.

La vue interactive ci-dessous permet d'apercevoir la silhouette particulière de la tour d'extraction en béton du "puits de Montredon".





Voir aussi : la mine d'or de Salsigne et les terrils à Loos-en-Gohelle.

14 juin 2019

"Homme à la fenêtre", Paris

Parmi les innombrables surprises que réserve la capitale, se trouve au rez-de-chaussé du numéro 21 de la rue Eugène Carrière, une œuvre mêlant sculpture et mosaïque :



Il s'agit de "L'homme à la fenêtre" de l'artiste Philippe Rebuffet.

10 juin 2019

Réservoirs OTAN, Grau-du-Roi

À quelques centaines de mètres de la somptueuse plage gardoise de l'Espiguette, au Grau-du-Roi, la vue aérienne dévoile un curieux regroupement de structures rondes.
De quoi s'agit-il ?

Comme le titre de l'article peut le dévoiler, il s'agit des réservoirs semi-enterrés d'un dépôt d'hydrocarbures (plus précisément du kérosène de type "Jet A1" pour avions), six grands réservoirs d'une capacité unitaire de 11 000 m3 et un réservoir plus petit d'un volume de 360 m3.

Construit en 1957, le site isolé et entièrement grillagé de 23 hectares a été mis en service en 1962, quand la France faisait encore partie de l'OTAN, Organisation du Traité de l'Atlantique Nord, créée pour assurer la défense du "bloc occidental" à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.

Le carburant de cette réserve stratégique militaire arrive et repart du dépôt par des oléoducs ("pipelines").

3 juin 2019

Les Pénitents, Les Mées

Les Pénitents (ou plus simplement, les rochers) des Mées forment une curieuse formation géologique qui n'est pas, en effet, sans évoquer, par endroits, un alignement de personnages monastiques, moines pétrifiés, portant des capuches pointues.


Un sentier permet d’accéder à pied à la crête de la falaise érodée. Cette dernière est constituée de sédiments contenant d'anciens galets arrondis bien visibles, déposés là il y a bien longtemps par la Durance, aujourd'hui en contrebas, toute proche.
Ce type de roche, assez friable, est appelée "poudingue".

Notons qu'un canal industriel, visible dans la vue interactive suivante, construit pour la production hydraulique d'électricité, passe dans un tunnel à proximité immédiate des Pénitents des Mées.


Voir aussi : les Orgues d'Ille-sur-Têt.
Nature

27 mai 2019

Escalier monumental, Auch

L'escalier monumental d'Auch relie la rivière Gers à la majestueuse cathédrale Sainte-Marie et à la Tour d'Armagnac.



Construit à partir de 1858 et inauguré en 1863, il présente un dénivelé total de trente-cinq mètres.
S'il comporte un ensemble de 374 marches alors que seules 233 sont nécessaires pour aller du niveau le plus bas au niveau le plus haut, c'est parce qu'il possède des doubles volées, l'escalier principal se découpant en deux chemins distincts autour de plusieurs esplanades.

On notera sur l'une d'entre elles la présence de la statue de d'Artagnan, le plus célèbre des mousquetaires, qui peut s'apercevoir en zoomant sur la vue interactive ci-dessus.

23 mai 2019

Pressoir, Chérac

Pour rendre hommage à ses activité viticoles, la commune de Chérac, voisine de Cognac, a installé un pressoir au centre d'un carrefour giratoire.



Initialement, une statue de vigneron figurait devant ce pressoir. Elle n'est plus visible sur la vue interactive ci-dessus.

Rappelons, à toutes fins utiles, que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération".

De même, ne nous privons pas des recommandations suivantes, "pour votre santé" :
"mangez au moins cinq fruits et légumes par jour" ;
"pratiquez une activité physique régulière" ;
"évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé" ;
"évitez de grignoter entre les repas."

Rond-point

20 mai 2019

Tours Nuages, Nanterre

Les "Tours Nuages" sont aussi appelée "Tours Aillaud" du nom de l'architecte les ayant imaginées, Émile Aillaud (1902-1988).

Il s'agit d'une vingtaine de hautes tours d'habitation de la commune de Nanterre, proches du quartier d'affaire de La Défense. La taille des plus grandes dépasse 100 mètres.



Construites entre 1973 et 1981, elles présentent plusieurs caractéristiques audacieusement originales et emblématiques.
Leurs courbes arrondies, rappelant, vues du ciel, des nuages ou des feuilles de trèfles, résultent de cylindres accolés.
Les fenêtres présentent différentes formes : carrées, rondes ou en goutte d'eau suggérant un œil ou une feuille.
Enfin, une mosaïque colorée, en pâte de verre, recouvre les bâtiments pour évoquer un ciel nuageux et des arbres.



Un projet de réhabilitation du quartier dévoilé tout récemment évoque le recouvrement de ces remarquables mosaïques par de l'inox teinté, conçu pour refléter la lumière de diverses façons.

16 mai 2019

La Chaise, Hagetmau

Dans notre liste des ronds-points de France, nous avions oublié jusqu'à présent un des plus connus sur les réseaux sociaux, les blogs et autres sites web : celui de la Chaise, à Hagetmau, "capitale du siège".


Cette sculpture figurative d'une dizaine de mètres de haut est un hommage à la principale activité économique traditionnelle de la ville, la production de chaises et de fauteuils.

Rond-point

13 mai 2019

Mini-fusée, Saint-Aubin-de-Médoc

Régulièrement, notre tourisme virtuel en France nous amène sur des rond-points remarquables de notre beau territoire national, qu'il soit hexagonal ou ultramarin.
Voici une mini-fusée au milieu d'un carrefour giratoire de la commune de Saint-Aubin-de-Médoc.


Il s'agit d'une maquette au 1/5 d'une fusée "Diamant A", lancée le 26 novembre 1965, faisant entrer la France dans le club très fermé des puissances spatiales.

Voir aussi : le centre spatial guyanais
Rond-point

9 mai 2019

Fontaine Marianne, Jussey

Dans la commune de Jussey se trouve une fontaine surmontée d'une statue représentant Marianne, allégorie de la République habituellement incarnée par une femme coiffée d’un bonnet phrygien, représentant les valeurs fondamentales de la démocratie française.



La Marianne de Jussey date de 1849 et fut installée sur la fontaine en 1886.
Comme on peut le voir en zoomant sur la vue interactive ci-dessus, elle brandit un triangle équilatéral, ici symbole de l'égalité que l'on retrouve notamment surmontant la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.
À ces côtés se dresse une "main de justice", sceptre symbole de pouvoir.

Notez la présence, sur la vue interactive ci-dessus, d'une cabine téléphonique, construction moderne en voie de disparition, remplacée par les antennes de téléphonie mobile.

Voir aussi : les fontaines de Cerdon et celles de Lay-Saint-Christophe.

6 mai 2019

Rue Crémieux, Paris

La rue Crémieux, à Paris, est une rue piétonne parisienne qui fait beaucoup parler d'elle sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram.

https://www.google.com/maps/@,3a,16.2y,48.49h,93.39t/data=!3m6!1e1!3m4!1saLs1BdBF-MfAt4KGyn7a2w!2e0!7i16384!8i8192

Les façades multicolores aux tons pastels attirent en effet de nombreux photographes, amateurs ou professionnels, en quête d'un décor original.
Sa réputation s'est rapidement répandue bien au-delà de la Gare de Lyon, toute proche, au point que les riverains se sentent harcelés par des hordes de touristes mais aussi de spécialistes de l'image, de la communication et de la publicité, qui ne pensent peut-être pas que ces maisonnettes bigarrées sont réellement habitées.

On pourrait se croire hors de Paris, comme à Saint-Valery-sur-Somme ou Chédigny, par exemple.

29 avril 2019

Phare de Gatteville

Le Phare de Gatteville se situe à deux kilomètres au nord de Barfleur.

Dans la vue interactive suivante, on voit le grand phare de 75 mètres de haut, mais également son prédécesseur, plus petit, aujourd'hui sémaphore.


Sa taille en fait le deuxième plus grand phare en pierre de France (et d'Europe), après celui de l'Île Vierge.
Construit entre 1828 et 1835, électrifié en 1893, il se compose de onze mille blocs de granit et pèse 7 400 tonnes.

Le précédent phare mesure, lui, vingt-cinq mètres de hauteur.

La vue aérienne permet également de bien distinguer le phare actuel et son "petit frère", notamment grâce à leurs ombres  :

À voir aussi : le phare de l'île Vierge, le phare des Baleines sur l'île de Ré et le phare de la Pointe Plate (Saint-Pierre-et-Miquelon).

22 avril 2019

Décharges sauvages, Carrières-sous-Poissy

Nous nous intéressons habituellement aux sites touristiques français, qu'ils soient bien connus ou plus insolites.

Mais l'exploration virtuelle de la France, grâce à des vues interactives ou des images aériennes, peut nous conduire dans des lieux notables qui ne sont particulièrement attirants.
C'est le cas des décharges sauvages qui, ces dernières années, ont tendance à se multiplier le long de chemins éloignés des regards et, parfois même, en forêt.

La plaine située entre les communes de Carrières-sous-Poissy, Chanteloup-les-Vignes et Triel-sur-Seine, dans le département des Yvelines, supporte, malheureusement, un des plus importants de ces entassements d'ordures abandonnées.



On y trouve en effet une véritable marée de déchets, pourtant à quelques centaines de mètres de deux déchetteries, une municipale et une industrielle.

Ces dépôts de déchets, parfois très polluants, sont bien sûr interdits par la loi. Un particulier encourt jusqu'à 1 500 euros d'amende; un professionnel (du bâtiment, par exemple) risque une amende de 75 000 euros et une peine de deux ans de prison.

15 avril 2019

Pont de Caronte, Martigues

Le Pont de Caronte est un viaduc ferroviaire qui enjambe le canal reliant, à Martigues, près de Marseille, l'étang de Berre à la Méditerranée.



D'une longueur totale de presque un kilomètre, il est notamment reconnaissable grâce à sa partie tournante posée sur une pile arrondie, cylindrique, 23 mètres au-dessus de l'eau.

Construit initialement au début du XXe siècle, de 1908 à 1915, il fut détruit pendant la Seconde Guerre mondiale. Lors de sa reconstruction en 1946, la partie mobile prit la forme d'une travée levante pour redevenir, en 1954, le pont tournant tel qu'on le connait de nos jours et tel qu'il apparaît à droite de la vue interactive ci-dessus.

Voir aussi : le viaduc de Garabit, le viaduc des Fades, le viaduc de Rouzat et le pont de Cassagne (Planès).

Pont

8 avril 2019

Chambre de commerce, Lille

La Chambre de commerce de Lille est le bâtiment visible au centre de la vue interactive suivante, entre l'opéra à droite et l'ancienne bourse lui faisant face :



Depuis la fusion des chambres de commerce de Lille, Roubaix et Tourcoing, l'édifice est le siège de la CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie) de l'intercommunalité "Lille Métropole".
Il a été classé monument historique en 2016 dans son intégralité, notamment avec son grand hall d'honneur orné d'une impressionnante verrière.

Construit entre 1910 et 1921, il porte un des deux beffrois emblématiques de Lille (le second surplombant l'Hôtel de Ville) qui n'est pas sans faire penser à la place Saint-Marc de Venise.
Les 25 cloches de la Chambre de commerce sont réparties sur 3 étages de la tour haute de 76 mètres et ornée d'une horloge monumentale à quatre cadrans. Le carillon joue différents airs au cours de la journée, le plus remarquable et sans doute le plus remarqué étant l'Ode à la Joie de la neuvième symphonie de Beethoven.

D'autres beffrois, ou tours d'horloge, ceux de :

4 avril 2019

Pont de Cassagne, Planès

Le Pont de Cassagne est un pont ferroviaire suspendu, construit au début du XXe siècle (de 1905 à 1908), d'une longueur de 253 mètres et d'une portée de 156 mètres.

Situé sur le territoire communal de Planès, il se trouve sur la ligne du "petit train jaune" (Ligne de Cerdagne) qui relie par la montagne, en catalogne française, Villefranche-de-Conflent à Latour-de-Carol.



Il est aussi appelé "pont Gisclard", du nom de son concepteur, polytechnicien décédé en 1919, ironie du sort, lors d'un trajet d'essai non loin de son viaduc.
Un monument à sa mémoire est érigé au bord de la route qui surplombe l'ouvrage.


Cette stèle est classée monument historique depuis 1995, le pont suspendu ayant été classé deux ans plus tard.

Voir aussi : le viaduc de Garabit, le viaduc des Fades, le viaduc de Rouzat et le pont de Caronte (Martigues).

Pont

1 avril 2019

Poisson, Saône-et-Loire

En ce premier avril synonyme de farces, signalons l’existence de "Poisson" (ce n'est pas une blague !), petite commune de Saône-et-Loire, au sud de Paray-le-Monial et à quelques kilomètres de Charolles qui a donné son nom au Charolais.



Voici son église "Saint-Jean-Baptiste" :

25 mars 2019

Polygone d'essai de Captieux

Le polygone d'essai de Captieux est un gigantesque terrain militaire. Il s'agit d'un des plus grands champs de tir européens.
Les armées françaises y tirent des munitions "air-sol" à titre d'entrainement.

Sa surface approche les 100 km2 (10 000 hectares) soit presque celle de Paris.
Bien que la vue aérienne soit floutée conformément aux obligations légales relatives aux installations militaires, on peut y distinguer différentes formes pouvant servir de cibles.


On peut aussi y voir très clairement une large bande claire tout autour de la zone qui créé un coupe-feu protégeant la forêt landaise d'éventuels départs d'incendie dus à des tirs de missiles et de bombes.

Il est à noter que cette vaste étendue faisant partie du Parc naturel régional des Landes de Gascogne est l'une des dernières zones de lande humide de grande superficie en Aquitaine et un site d'hivernage de plusieurs milliers d'oiseaux.
C'est notamment à ce titre que le champ de tir de Captieux fait partie du réseau européen des sites protégés "Natura 2000".

Un avion de chasse semble surveiller l'entrée principale du site.


Voir aussi : Brovès, commune disparue à la création d'un immense terrain militaire.

18 mars 2019

Île Clipperton

L'île Clipperton (ou île de Clipperton) porte le nom d'un corsaire du début du XVIIIe siècle, John Clipperton, même si son passage n'y est pas avéré (inutile, donc, d'aller y chercher son trésor de pirate).
Elle fut officiellement découverte en 1711 et baptisée alors "l'île de la Passion".



Les deux passes de l'atoll s'étant progressivement refermées, son lac intérieur est connu pour être le seul lagon d'eau douce du monde.
En zoomant sur sa partie sud-est, on devine son seul relief notable (sa "montagne", pourrait-on dire)  : un gros rocher volcanique haut d'une trentaine de mètres.

Afin de conserver sa souveraineté sur l'atoll sans habitant, la France envoie au moins une fois par an une frégate militaire entretenir le drapeau tricolore attestant d'une présence "régulière", en vertu des accords internationaux.
Ce minuscule territoire de 9 km2 (dont 1,7 de terre) est en effet très important car il se rattache à un grand espace maritime (comme l'île Tromelin) notamment riche en thons et prometteur en termes de matières premières rares sous-marines.

Malgré le sable blanc de la plage et les cocotiers, n'imaginez pas que Clipperton soit une île déserte paradisiaque.
Car, outre le guano laissé par les nombreux oiseaux s'y posant et s'y reposant ainsi que les épaves échouées sur sa côte, elle se recouvre, depuis plusieurs années, de déchets plastiques que la pollution des océans rejette sur son littoral.

Île

10 mars 2019

Château de Saint-Germain-en-Laye

Le château de Saint-Germain-en-Laye fut la demeure de plusieurs rois de France.



C'est Louis VI dit "Le Gros" (1081-1137) qui fit, le premier, construire un château fort au XIIe  siècle.
Louis IX (1214-1270), communément appelé Saint Louis, le fit agrandir au siècle suivant.
Détruit pendant la guerre de Cent Ans, le château fut reconstruit à l'initiative de Charles V (1338-1380).
François Ier (1494-1547), dont le château est une des résidences préférées, le fit reconstruire dans le style Renaissance.

C'est ce dernier style qui domine le château visible de nos jours, mais on peut toujours y voir un donjon de l'époque de Louis VI et une Sainte-Chapelle édifiée sous le règne de Saint Louis.


Louis XIV (1638-1715), qui naquit à Saint-Germain-en-Laye, quitta cette demeure royale en 1682 pour s'installer à Versailles.
C'est lui qui, dans le parc du château, fit réaliser par le célèbre André Le Nôtre une immense terrasse (longue de deux kilomètres et demi).
Ce long belvédère offre aux promeneurs contemporains une vue imprenable sur la Seine et, plus loin, sur Paris ainsi que sur le quartier dit "d'affaires" de La Défense.



Le château de Saint-Germain-en-Laye héberge aujourd'hui le musée d'archéologie nationale.

Château

4 mars 2019

Bateaux en papier, La Tremblade

Vous le savez peut-être, nous sommes assez friants de la décoration, souvent très originale, des ronds-points de nos villes et de nos campagnes françaises.

Voici un nouvel exemple de cette imaginative forme d'expression artistique :



C'est la représentation agrandie de deux bateaux en papier plié (origami), encadrés par deux étoiles de mer et une bouée de sauvetage, sur ce qui semble être une plage de sable avec des palmiers.
Sur un des navires figure le nom de la commune dont dépend le carrefour giratoire : "La Tremblade".
Sur le second se lit le nom d'un quartier résidentiel de cette commune, situé en bord de mer : "Ronce-les-Bains".

Rond-point

1 mars 2019

Mars, Loire

Après la commune de Mars dans le département du Gard l'an dernier, et la commune homonyme dans le département de l'Ardèche l'année précédente, voici aujourd'hui Mars dans le département de la Loire.



Voici son église, avec un clocher à cinq pointes :

25 février 2019

Neuf-Brisach

La petite ville de Neuf-Brisach, dans la plaine alsacienne à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Colmar, est installée dans un des nombreux sites fortifiés conçus par Vauban.
Il s'agit d'une des dernières réalisations du célèbre architecte militaire, qui a pu faire de Neuf-Brisach son chef d’œuvre, une ville idéale à ses yeux, d'une part grâce à toute une vie d'expérience en ingénierie et, d'autre part, grâce à une topographie plane, c'est-à-dire sans contrainte de relief.

Neuf-Brisach, qui présente ainsi la synthèse des idées de Vauban en matière de fortification et d'organisation urbaine, fait bien sûr partie des douze sites formant le réseau des sites majeurs inscrit, dans son ensemble, au patrimoine mondial de l'UNESCO, comme la citadelle de Longwy dont, logiquement, les entrées rappellent celles de Neuf-Brisach.



La construction de la ville de Neuf-Brisach commença à la fin du XVIIe siècle (à partir de 1698), non loin du Rhin et donc de l'Allemagne, pour faire face au "Vieux Neuf-Brisach", place forte perdue par la France au profit de l'Allemagne.
C'est, dit-on, le roi Louis XIV en personne qui a choisi le plan octogonal parmi trois projets.

La vue aérienne montre parfaitement cette structure octogonale de la ville, avec sa grande place centrale et ses rues perpendiculaires, entourée des fortifications en étoiles typiques de Vauban.

18 février 2019

Canyon de Bozouls

Le "canyon de Bozouls", aussi appelé "trou de Bozouls", est une courte mais profonde (d'environ 100 mètres !) gorge au fond de laquelle coule une petite rivière : le Dourdou de Conques, affluent du Lot (à distinguer du Dourdou de Camarès affluent, lui, du Tarn, même si les deux "Dourdou" sont des sous-affluents de la Garonne).

Comme le montre la vue aérienne suivante,

cette curiosité géologique prend la forme d'un fer à cheval.


C'est autour des bords abrupts de l'abîme qu'a commencé à se construire le village de Bozouls.

Et sur le promontoire dominant le méandre escarpé de la rivière s'est édifiée l'église Sainte-Fauste.


Nature

11 février 2019

Château des ducs de Bretagne, Nantes

Le château des Ducs de Bretagne est un monument incontournable du centre historique de Nantes, résidence principale de François :II (1458-1488), dernier duc de Bretagne.

De l'extérieur, le touriste voit des remparts médiévaux d'un demi-kilomètre de long.



Ces imposantes fortifications abritent des bâtiments plus récents disposés autour d'une grande cour intérieure.


Cette cour est en accès libre dans la journée, de même que le chemin de ronde et les douves transformées en jardin.

L'édifice blanc le plus imposant, le "Grand Logis", héberge aujourd'hui (depuis 1924) un musée municipal, dédié à l'histoire de la ville.



Château

4 février 2019

Merle de Montmerle-sur-Saône

Sur un rond-point de Montmerle-sur-Saône se dresse fièrement un merle métallique.



C'est une œuvre d'acier de Mick Micheyl (1922-2019), artiste réputée, qui fut chanteuse à succès jusqu'en 1974, année à laquelle elle se consacra à la sculpture.

À voir aussi à Montmerle-sur-Saône : un pêcheur métallique. Rond-point

28 janvier 2019

Cariatide rue Turbigo, Paris

Impossible de manquer, au 57 de la rue Turbigo de Paris, l'imposante sculpture qui orne la façade, non loin du musée des Arts et Métiers.
Il s'agit de la plus grande cariatide de la capitale, haute de trois étages.


Elle présente la particularité de porter un balcon avec des ailes d'ange en plus de sa tête.
Autre curiosité : elle s'offre en pied, toute entière à la vue, alors que les cariatides se révèlent généralement sous la forme de bustes.
Son étrange disposition sur la façade et ses proportions ajoutent au mystère créé par le manque d'informations à son sujet.



Voir aussi les cariatides de la rue Boulay, également à Paris.

21 janvier 2019

Chédigny

Chédigny est un petit village d'environ six cents habitants, au sud-est de Tours, juste au nord de Loches.
Il est le seul en France à avoir obtenu pour l'ensemble de sa commune le label "Jardin remarquable", créé par le ministère de la Culture en 2004 pour distinguer jardins et parcs, publics ou privés, qui présentent un intérêt botanique, culturel, esthétique, ou historique.



Dans la rue du Lavoir, notamment, les trottoirs ont été supprimés, les lignes électriques et téléphoniques enterrées et des rosiers ont été plantés pour grimper sur les façades, ce qui fait de Chédigny un village-jardin.



Depuis 2006, Chédigny organise tous les ans un "festival des roses".
Et une variété de rose a été baptisée "Jeanne de Chédigny".